Exercice 116

Pinterest instagram 2019_05_08a perfectionnisme non2-01.png

APPRENDRE À DIRE NON AVEC ÉLÉGANCE

EXERCICE 116

Le désir de perfection est souvent associé à un désir de plaire ou de ne pas être jugé. La plupart d’entre nous, sans être un perfectionniste à outrance se réjouit rarement de déplaire. Il est toujours plus agréable de dire oui que de dire non.

Le temps n’étant infini pour personne, si nous ne savons pas refuser, il est difficile de donner une direction à sa vie et être productif pour des projets qui nous tiennent à cœur. Nous subissons l’agenda des autres, ayant l’impression d’une perte de contrôle grandissante qui provoque stress et mal-être.

Dans son livre, Positive No and still get to yes, William Ury donne d’excellents conseils pour refuser les requêtes et les invitations sans froisser les personnes qui nous sollicitent ou nuire à nos relations avec elles.

Avant tout, 3 ERREURS À NE PAS COMMETTRE

  1. COMPROMIS

    Accepter par crainte de nuire à notre relation avec cette personne en omettant nos priorités et nos objectifs personnels. En d’autres mots, faire passer les priorités des autres avant les nôtres.

  2. ATTAQUE

    Sous pression et exaspéré, refuser de la mauvaise manière en attaquant la personne qui nous sollicite. Même si parfois nous sommes frustrés et irrités, ce n’est absolument pas la manière de faire. Cette fois on fait passer nos objectifs avant ceux des autres, mais sans aucune considération pour la personne qui nous sollicite.

  3. ÉVITEMENT

    Ne pas répondre, ignorer totalement la demande. Lorsqu’on nous sollicite, faisons l’effort de répondre, c’est la moindre des politesses. Si nous sommes sollicités souvent, nous pouvons préparer un message que nous pourrons personnaliser pour chaque personne en quelques minutes seulement comme le fait Michaell Hyatt, voir le billet Apprendre à dire Non ?

Voilà pour les erreurs à éviter… maintenant les conseils pour REFUSER AVEC ÉLÉGANCE :

  1. OUI — Vous dire oui à vous. En protégeant ce qui est important pour vous, vous vous respectez et vous respectez l’autre personne. Vous ne voulez pas lui laisser croire que vous pouvez être une partie de la solution de son problème. En affirmant clairement que vous n’êtes pas disponible, vous lui donnez l’heure juste tout de suite.

  2. NON — Ne laissez aucune place à une vague interprétation ou à une promesse lointaine… assurez-vous de bien définir les limites. Ne faites pas naître de faux-espoir. Un non franc est important, sachant que vous ne serez pas davantage disponible plus tard.

  3. OUI — Soyez cordial, et si vous pouvez l’aider à trouver une solution en la dirigeant vers d’autres ressources, ce sera une façon de lui montrer que vous vous intéressez à elle, que son problème ne vous laisse pas indifférent pour autant.

En complément, si vous ne l’avez pas encore lu, voir également le billet Apprendre à dire Non ?

Le perfectionnisme vous fait souffrir et vous empêche d’avancer comme vous le souhaiteriez ?

J’ai conçu un atelier pour La Nouvelle École de Créativité, Pour en finir avec le perfectionnisme. Les inscriptions sont ouvertes pour quelques jours seulement… si vous lisez ce message dans les temps.