MA VIE • Voir-Comprendre-Décider

 

Il y a des économies que nous ne pouvons pas faire, parmi celles-ci, l’économie du MOI ! La connaissance de soi est en tête de toutes les compétences psychosociales. Si on se connaît mal… on aura beaucoup plus de mal à rebondir face à des difficultés importantes.

Il sera aussi beaucoup plus difficile de faire les bons choix. Et si nous faisons de mauvais choix à répétition, nous serons beaucoup moins heureux.

Screenshot 2019-08-01 17.12.20.png

Dans nos sociétés, nous sommes souvent focalisés sur les résultats. Nous voulons réussir comme les autres, posséder les mêmes choses, nous aimerions suivre un chemin où nous ne risquons pas de nous blesser. Bien sûr, ce chemin n’existe pas.

Ce qu’il nous faut pour traverser la vie avec une certaine légèreté, avec une envie d’expérimenter, avec une énergie créatrice… c’est une force intérieure pour accepter les échecs et les obstacles que l’on perçoit plutôt comme des stimulants pour apprendre que des freins qui nous tétanisent et nous empêchent d’avancer.

Pour puiser cette force en soi, il faut rechercher une joie de vivre (même si pour certains cette joie est mélancolique), une sérénité peu importe les épreuves, une gratitude pour les petits et grands bonheurs. Mais aussi pour les difficultés qui nous rendent plus forts !

Screenshot 2019-08-01 17.27.48.png

La vie nous réservera toujours des surprises. Parfois de grands bonheurs. Parfois de grands malheurs. Si on associe notre bonheur à des réussites à venir et qu’on ne sait pas apprécier ce qu’il y a déjà de merveilleux dans le présent, la vie sera plus difficile, car nous serons toujours à tenter de rattraper un bonheur qui nous échappe.

Screenshot 2019-08-01 17.32.45.png

Nos pensées créent notre réalité. Chaque mot écrit, chaque mot prononcé, chaque silence, chaque geste envoient un message qui nous revient d’une manière ou d’une autre. Nous semons, nous récoltons.

Si nous attribuons la cause de nos malheurs à autrui, il sera très difficile de s’en sortir, car nous aurons l’impression de ne jamais rien contrôler. Alors qu’une partie de tout ce qui nous arrive nous appartient entièrement.

Screenshot 2019-08-01 17.35.43.png

Si nous nous fixons des buts qui nous correspondent, si nous développons des compétences qui permettent de faire exploser nos forces, si nous devenons habiles et agiles en nous appuyant sur nos compétences psychosociales, nos #softskills alors tout peut devenir possible. Nous devenons créateur de notre vie.

Les études sont nombreuses pour corroborer ces affirmations. Pour obtenir ces résultats, il faut mettre en place des habitudes et des moyens pour apprendre à faire des séances d’introspection régulièrement (des bilans de santé émotionnels et des auto-examens). Nous devons avoir des rituels pour mieux nous connaître, mieux comprendre le monde qui nous entoure, mieux décider et choisir les chemins à emprunter.

La Nouvelle École de Créativité a un merveilleux programme en ligne pour accompagner ceux et celles qui veulent faire ce travail. Les inscriptions ouvrent seulement deux fois par année.

« Depuis que je me suis inscrite à Ma vie telle que je l'imagine, j'aime relire et écouter vos vidéos des différents modules, dans l'ordre ou le désordre, j'aime imaginer le jour ou je regrouperai les différentes pièces de ce puzzle disséminées dans mon esprit pour mettre en forme MON histoire tout doucement à mon rythme. J'espère avoir accès à ce beau cours éternellement.... »

CATHERINE ROLLAND

Si vous souhaitez en savoir plus et être prévenu lors des prochaines inscriptions fin novembre, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 
flèche.gif
 

Quelques lectures…

Et voici d’autres lectures pour vous faire patienter avant que vous ne puissiez profiter de ce merveilleux voyage à la rencontre de vous-même !


Et quelques exercices :