MON BLOG • 7 étapes pour réussir son bog/Classe de maître

 

CLASSE DE MAÎTRE POUR CEUX QUI SOUHAITENT CRÉER LEUR BLOG !

J’ai longtemps eu la très mauvaise habitude de la dernière minute. Encore aujourd’hui, je dois parfois veiller à mon organisation du temps. J’ai fait mes études ainsi. J’ai écrit des articles ainsi. J’ai même écrit des livres ainsi. Le travail sous pression. Les heures de tombée… c’est ce qu’on apprend dans les médias et les agences de création. Il y a même une expression dans les milieux de l’architecture et de l’art… faire charrette, ce qui sous-entend quelques nuits blanches.

J’ai souvent fait plusieurs choses en même temps, avec des échéanciers serrés. Lorsque nous travaillons dans des agences de pub ou que nous sommes journalistes, il est courant de travailler avec des délais serrés et de devoir parfois suivre l’actualité et de s’adapter aux imprévus.

Mais un travail planifié améliore la qualité de vie et laisse plus de liberté ensuite pour justement suivre nos envies de dernière minute.

Tenir un blogue exige de la méthode pour que cela soit agréable. Je vais partager mes outils de planification.

Dans un premier temps, je vous conseille d’accumuler quelques articles avant de créer votre blogue.

1. VOTRE THÉMATIQUE / DE QUOI PARLEREZ-VOUS SUR VOTRE BLOGUE ?
Il ne s’agit pas seulement de parler de sujets qui vous font envie, (des articles qui ont été partagés au moins 100 fois sur les réseaux sociaux). Le défi sera de trouver des sujets que votre audience appréciera et sur lesquels vous aimerez écrire.

Chaque fois que vous devrez écrire un billet, vous devez ressentir un vrai plaisir à faire des recherches sur ce thème.

Avec le temps, vous deviendrez une référence sur la thématique que vous avez choisie. Les lecteurs vont commencer peu à peu à vous poser des questions et à vous suivre sur les médias sociaux. Plus vos articles les aideront et leur seront utiles, plus vous les fidéliserez.

Si vous définissez de manière très précise vos thèmes au lieu de créer du contenu sur des sujets qui vous intéressent en ce moment, vous pourrez créer un blogue plus ciblé et voir votre audience grandir plus rapidement.

Je conseille également de ne pas parler d’actualités trop souvent, car ces articles vont rapidement perdre de leur pertinence.

Mais choisir une thématique mérite réflexion.


Le danger ?
Attendre que ce soit parfait sur papier avant de commencer. Si vous luttez avec le perfectionnisme, j’ai créé un atelier sur ce thème, car une personne perfectionniste crée beaucoup moins qu’une personne qui l’est moins, il est donc essentiel de faire sauter ce verrou au plus tôt.

C’est la raison pour laquelle, je vous encourage à construire des fondations solides dans tous les ateliers avec de vrais outils de réflexion, mais ensuite je vous pousse à l’action, car seule l’action vous apportera les réponses que seule la réflexion ne pourra jamais vous apporter.

QUESTIONS À SE POSER :

  • Quelle est votre expertise et votre expérience ?

  • Quels sont les passe-temps, les changements de vie ou les expériences que vous connaissez suffisamment pour que vous puissiez enseigner des fragments à travers des billets de blogue ?

  • Comment pouvez-vous aider vos lecteurs ?

Les meilleurs blogues enseignent, inspirent ou divertissent. Pensez à ce que votre audience espère accomplir et à la manière dont vous pouvez les aider.

Si vous ne savez pas trop, si vous avez trop d’idées, si vous n’arrivez pas à apprécier votre juste valeur, si vous souffrez du syndrome de l’imposteur, je vous invite à vous offrir une retraite avec vous-même. Mon objectif, c’est de vous accompagner vers une vraie réussite dans la durée.

La première condition ? Se connaître le mieux possible. Si vous ressentez de la confusion, créer un blogue tout de suite n’est peut-être pas la décision la plus sage pour vous. Investir en vous est votre meilleur investissement.

Je vous recommande le programme Ma vie telle que je l’imagine. Toutefois, si vous êtes dans l’urgence, ce programme n’est pas pour vous, il faut compter huit semaines et être prêt.e à y consacrer du temps. Vous y dessinez votre ligne de vie et voyez apparaître vos forces, vos faiblesses, vos véritables désirs, ce qui vous a fait agir ou réagir d’une certaine manière. J’ai mis trois ans à concevoir ce programme, je l’ai fait pour moi et pour mes étudiants qui ressentaient le besoin d’un tel accompagnement. Souvent, faire une pause introspective est salutaire. Vous ressortez de ce programme avec une clarté sur qui vous êtes vraiment, cela vous aide à être mieux aligné et à prendre de meilleures décisions comme, par exemple, trouver la meilleure thématique pour vous.

Et peu importe le sujet que vous choisissez, vous devez y apporter votre propre style, c’est ce qui aura le plus de succès. Donc, mieux vous vous connaissez, mieux vous pourrez définir le style qui reflète au mieux votre personnalité.

SUR QUELS SUJETS POUVEZ-VOUS ÉCRIRE PENDANT DES ANNÉES

Si vous souhaitez consacrer du temps à la création de contenus et faire croître le nombre de vos lecteurs, vous devez absolument choisir un sujet dont vous ne vous lasserez pas.

L’idée du blogue est soit de soutenir votre entreprise, vos produits ou votre réputation numérique. Il est essentiel de réfléchir à comment créer un contenu susceptible d'attirer des clients, des partenaires ou des employeurs potentiels.

Si vous bloguez sur tous les sujets, ce sera tous azimuts et on ne saura pas à quelle thématique vous associer.

Même si vous ne bloguez pas pour soutenir une entreprise, il est important d'avoir une intention générale pour développer une audience sur un thème précis.

2. L’ORGANISATION DE VOS CONTENUS / CHOISISSEZ VOS CATÉGORIES

Une fois que vous avez choisi une thématique, vous voudrez la diviser en trois ou cinq catégories. Cela vous aidera à orienter votre contenu (et à le planifier), non seulement pour vos lecteurs, mais également pour vous. Si vous choisissez cinq catégories, il sera plus facile de décider quoi écrire et d’aider à faire connaître votre créneau aux nouveaux lecteurs.

Par exemple, si vous bloguez sur la psychologie, vos catégories pourraient être couples, famille, bien-être, thérapies. Si vous bloguez sur la finance, choisissez une spécialité et vous aurez plus de succès : rembourser ses dettes ou planifier sa retraite. Vous choisissez trois catégories dans cette spécialité. Si vous bloguez sur le maquillage, vos catégories pourraient être cours de maquillage, accessoires, critiques de produits.

Réfléchissez à vos grandes catégories et à vos subdivisions. Si je reprends l’exemple du maquillage, vos subdivisions pourraient être : visage / lèvres / yeux.

3. VOTRE AUDIENCE / IDENTIFIEZ VOTRE LECTEUR IDÉAL

Vous bloguez pour qui ? La réponse à cette question sera la deuxième pièce importante lors de la création d’un blogue réussi. Publier sur Médium pendant plusieurs mois vous aidera à réfléchir à ces questions et à trouver vos lecteurs.

Il faudra moins de 30 secondes aux nouveaux lecteurs pour déterminer s’ils adhèrent ou non à vos contenus. Nous voulons donc nous assurer que vous attirez des lecteurs qui se connectent le mieux avec vous et tirent le meilleur parti de ce que vous écrivez.

Pour ce faire, vous allez créer un profil de lecteur idéal. Ce sera une description très détaillée de la personne exacte (oui, UNE personne) que vous espérez attirer sur votre blogue.

Créer un profil de lecteur idéal aidera de deux manières :

Tout d'abord, cela vous donnera une personne spécifique à qui écrire. Cela peut être une personne fictive, un membre de la famille, un ami, un collègue ou même vous quelques mois ou quelques années auparavant. Visualiser une personne spécifique est TELLEMENT utile pour non seulement créer un contenu qui se connecte, mais aussi pour proposer plus d'idées de publication et rédiger des publications plus rapidement.

Il est plus facile d’écrire à une personne si vous êtes en mesure d’identifier les problèmes spécifiques auxquels elle est confrontée et trouver le ton juste pour établir un conversation avec elle. Je ne peux pas vous dire combien de fois les lecteurs ont répondu: « Cet article me touche particulièrement, c’est ce que je ressens, c’est exactement ce que j'avais besoin d'entendre aujourd’hui ! »

D’autre part, identifier votre lecteur idéal aidera votre public à comprendre si les articles, services ou produits de votre blogue lui sont destinés. Cela ne signifie pas pour autant que votre contenu éloignera quelqu'un qui ne correspond pas à votre profil de lecteur idéal, mais ceux qui correspondent se sentiront immédiatement connectés.

Il est important de veiller à attirer des personnes qui tireront le meilleur parti de ce que vous écrivez, car elles seront plus enthousiastes à l'idée de partager vos publications, vous faire des retours qui vous encourageront à poursuivre votre travail et, le cas échéant, acheter vos produits. Personnellement, rien ne me fait plus plaisir que des retours de lecteurs et d’étudiants.

Une fois que vous avez déterminé qui ils sont, demandez-vous les trois choses qu’ils souhaitent le plus accomplir.

4. VOTRE MISSION / DÉFINISSSEZ LA MISSON DE VOTRE BLOGUE

Enfin, une fois votre thématique et votre lecteur idéal choisis, vous pourrez créer un énoncé de mission qui servira de modèle pour vous guider dans le choix des sujets que vous aborderez. Cette fois, il s’agit de partager pourquoi vous tenez un blog et pour qui vous bloguez.

Pour l’énoncé de votre mission, montrez vos bizarreries, vos défauts, vos expériences car c'est ce qui vous permettra de vous démarquer des autres blogueurs de votre créneau.

Votre énoncé de mission doit être précis et détaillé.

Commencez avec ça…


Je blogue sur _________ pour ___________ afin de les aider à ___________ parce que ____________.


Par exemple, pour la lettre matinale, je pourrais écrire cette mission :

Je blogue sur le développement des compétences psychosociales et d'une présence en ligne pour les professionnels et entrepreneurs créatifs afin de les aider à créer un blogue qui attire les clients parfaits pour leur entreprise, car la création de blogues a été la clé pour créer ma propre entreprise en ligne.

Une autre personne pourrait écrire…

Je blogue sur des projets d'artisanat simples pour les mères occupées afin de les aider à créer des activités avec leurs familles, car je le fais avec mes quatre enfants depuis dix ans avec succès.

Je blogue sur le développement personnel pour les introvertis afin de les aider à se faire des amis sans stress ni anxiété, car je suis moi-même un introverti qui a trouvé des astuces pour nouer des relations avec les autres.

N'hésitez pas à ajouter quelques phrases et détails supplémentaires pour créer quelque chose que vous pourrez utiliser comme introduction rapide sur votre page d'accueil ou votre page à propos.

Si vous souhaitez faire de votre nom une marque, encore une fois, je vous recommande l’atelier Créer une marque qui a de l’impact.

Votre énoncé de mission vous aidera à choisir vos sujets de billets sur votre blogue, un produit, un événement ou un message sur les réseaux sociaux afin que tous soient alignés avec l'objectif de votre blogue et vous aident à atteindre vos objectifs.

Restez créatif, concis et unique pour vous et votre blogue. C’est ce qui vous aidera à vous démarquer de la foule !

5. LE NOM DE VOTRE BLOGUE / CHOISISSEZ VOTRE NOM

Maintenant que vous avez décidé quoi écrire et à qui écrire, vous pouvez réfléchir au nom de votre blogue.

Le nom de votre blogue (et donc votre nom de domaine) doit exprimer l'ambiance de votre blogue, qu'il soit professionnel, amusant, informatif…

Soyez bref. Choisissez un nom facile à dire, à lire, à épeler, à se rappeler.

Le nom de votre blogue est quelque chose que vous allez ajouter à vos différents profils et répéter souvent, EN PARTICULIER s'il est connecté à une entreprise. Cela doit être une phrase que vous pouvez dire rapidement sans explication.

Devez-vous utiliser votre nom ?

Plusieurs personnes choisissent leur prénom et/ou leur prénom et leur nom de famille. L’utilisation de votre propre nom ne sera pas obsolète et vous permettra de faire pivoter votre blogue si vous décidez de vous lancer dans un autre créneau après quelques années.

Une chose à retenir lorsque vous utilisez votre propre nom : choisissez un slogan spécifique à un créneau, car le nom de votre blogue ne dira pas aux nouveaux lecteurs en quoi consiste votre blogue à première vue. Encore, une fois, dans Créer une marque qui a de l’impact, vous êtes guidé pour faire le meilleur choix pour vous.

Avant de confirmer votre nom, vérifiez votre nom de domaine et vos pseudonymes sur les médias sociaux. Si trop de personnes portent le même nom, il faudra penser à une façon de vous démarquer. Faites de votre mieux pour choisir quelque chose qui est disponible sur toutes les plateformes, cela évitera beaucoup de confusion. Avant d’acheter un nom de domaine, prenez le temps des vérifications nécessaires. Et comme je vous l’ai mentionné, un .com sera mieux référencé.

C’est le moment de réfléchir en quoi votre blogue se démarque des autres blogues sur la même thématique, et en quoi vous vous démarquez des autres blogueurs. Cherchez ce qui est unique en vous pour vraiment trouver votre style.

6. LE CALENDRIER ÉDITORIAL

Les questions qui précèdent peuvent prendre un certain temps à répondre. Une autre façon de réfléchir, c’est de commencer à planifier vos contenus puisque de toute façon, il est essentiel de prévoir quelques mois de contenus d’avance.

LA BONNE NOUVELLE ?

Vous n'avez pas besoin de lancer un blogue officiel pour cela ni d’avoir répondu à toutes les questions.

Je vous ai souvent parlé de constance et de fréquence, l’autre notion essentielle est la cohérence.

Si vous changez d’orientations trop souvent, vous allez perdre des lecteurs. Pour faire croître l’audience de votre blogue, vous devrez produire de nouveaux contenus régulièrement. Or ce qui peut vous aider, c’est de faire une première esquisse de votre plan de contenus et de commencer à écrire certaines idées dans le cahier d’exercices que je vous ai préparé à cet effet.

Si vous n’avez encore jamais blogué, vous aurez du mal à savoir combien de temps il vous faut pour concevoir vos billets.

Par contre, la réponse à laquelle vous pouvez répondre, c’est combien de jours vous pouvez consacrer à la création de contenus de haute qualité ?

Évidemment, plus le contenu mis en ligne est de haute qualité, plus votre audience grandira.

Mais je veux que vous bloguiez longtemps, année après année, pas seulement pendant quelques semaines, il faut donc que ce soit amusant.

Maintenant que vous me connaissez, vous savez que je ne souhaite pas que vous partiez dans toutes les directions, j’ai vu trop de personnes se décourager.

On commence et on s’arrête, on passe à autre chose. Votre blogue, vous le créez pour qu’il vous accompagne longtemps, vous devez donc en faire un lieu accueillant non seulement pour vos lecteurs, mais également pour vous-même.

Je veux vous aider à optimiser votre temps et surtout à faire de vous un blogueur qui ADORE bloguer, ce qui est d’ailleurs mon cas.

C’est un travail de longue haleine. Je préfère que vous publiez moins souvent, mais que vous publiez de la qualité. Je préfère que vous consacriez plus de temps à vous organiser au départ pour que votre expérience soit le plus agréable possible. Sans plaisir, vous ne tiendrez pas longtemps.

C’est pourquoi, je vous conseille de commencer à bloguer une fois tous les mois, puis deux fois tous les mois, puis toutes les semaines. Et si vous publiez seulement tous les mois, je vais partager des astuces pour donner l’impression que vous publiez plus souvent à la partie diffusion.

SVP. ne stressez pas avec la quantité. Certains conseillent de créer du contenu quotidien, mais cette stratégie quand vous commencez risque de vous épuiser et de vous décourager. Bien sûr, plus on pratique meilleur on devient, mais en suivant mes conseils, vous allez apprivoiser peu à peu l’art et la technique.

Pour créer du contenu quotidien de qualité, il faut un peu d’expérience et de la facilité. Et cela s’acquiert avec le temps.

En commençant ainsi, vous allez pouvoir déterminer et affiner votre processus de création sans vous laissez submerger par la publication quotidienne.

Votre calendrier éditorial sera le guide de ce que vous publierez et quand vous le publierez. Cela vous permettra de planifier le contenu des mois d’avance afin que vous ne manquiez jamais d'idées de sujets et n’ayez pas à lutter chaque semaine pour écrire votre billet.

MON CONSEIL ?

Établissez votre routine d’écriture… pour que cela devienne une habitude.

Au début, ce sera plus difficile, mais dès que cela deviendra une habitude, un jour donné à une heure donnée, vous serez concentré à écrire votre billet (sans douleur).

Ce qui est très important lorsque l’on tient un blogue, c’est de publier le même jour de la semaine, idéalement à la même heure, la régularité crée des habitudes chez nos lecteurs.

Ma lettre journalière arrive toujours à la même heure dans les boîtes mail et si jamais j’ai fait une fausse manip et que la lettre n’arrive pas à l’heure attendue, les messages ne tardent pas, mes abonnés me demandent ce qui se passe.

Plusieurs de mes lecteurs ont même créé une routine, l’un en profite pour boire son café en lisant ma lettre et il part ensuite faire sa promenade quotidienne, l’autre préfère attendre de la lire avant de s’endormir… c’est amusant le nombre de personnes qui m’ont écrit pour me dire à quel moment elles lisaient ma lettre. Cela est devenu un rituel dans leur vie.

Lorsque vous publiez à heures et jours réguliers, vous aidez vos lecteurs à être fidèles, vous faites naître le désir, ils attendent vos messages.

Lorsque vous planifiez votre contenu d’avance, vous savez si vous devez prendre des photos, faire une vidéo, enregistrer un document.

Au début, vous devrez minuter le temps que vous prend vos recherches, la préparation de graphiques, la prise de photos et l’écriture.

Vous devriez également prévoir des articles d’avance, c’est à vous de déterminer combien de temps vous souhaitez que vos articles soient prêts avant leur publication.

Si vos billets comprennent des tutoriels, des photos ou des vidéos, vous pouvez regrouper ces publications et en écrire trois le même jour, puis prendre ou choisir vos photos le lendemain.

Utilisez votre calendrier éditorial pour vous assurer de publier de manière égale dans chacune des catégories de votre blogue. Par exemple, si vous avez trois catégories et que vous publiez une nouvelle publication tous les mercredis, vous écrirez une publication pour chaque catégorie chaque mois.

Voici maintenant le moment de choisir quel sera le meilleur outil de planification pour vous.

Personnellement, j’ai quatre outils :

  1. Agenda papier
    Avant d’aller trop loin, j’aime réfléchir avec des post-its et un agenda papier et je m’amuse à réfléchir. J’explore, je commence mes recherches et si cela est intéressant et que je suis certaine de mes thèmes , je suis prête pour la prochaine étape.

  2. Google Calendar
    Je transcris alors dans un calendrier Google spécifique à mon blogue les différents thèmes que je prévois traiter chaque semaine et je réserve du temps pour la recherche. Google Calendar est formidable parce qu’on peut créer plusieurs calendriers, j’en ai dédié un à mon blogue.

  3. Mon système de gestion de projet, ceux qui vous sont inscrits à dessinez votre futur, avez accès à tout mon système de productivité. Asana est pratique pour suivre où vous en êtes dans le processus. Trello est un outil que plusieurs apprécient également, les deux sont gratuits.

  4. Google sheet
    En 2108, j’ai commencé à garder une trace des billets publiés au cours de l’année, cela donne un aperçu en fin d’année des thèmes abordés. L’avantage d’un tel tableau, c’est de faire évoluer les sujets d’une année à l’autre. Je conserve ces calendriers pour faire le point pendant ma révision trimestrielle avec le système que j’enseigne dans dessinez votre futur.

Voilà, c’est à vous maintenant, vous pouvez télécharger le cahier d’exercices de cette partie, réfléchir aux réponses aux questions, vous pourrez y revenir dans quelques semaines ou mois, si vous n’avez pas toutes les réponses maintenant.

MON CONSEIL ?

Dès que vous avez une idée, prenez soin de la noter. Je le fais avec mon téléphone et je révise mes notes au moment de planifier mes contenus.

Choisissez le système et les calendriers qui seront les plus efficaces pour vous, je partage des prêts-à-usage dans l’atelier

Il m’arrive souvent d'’écrire des sujets directement dans le calendrier du mois, cela m’aide à réfléchir.

7. ASTUCES POUR ÊTRE PLUS PRODUCTIF

Chacun a ses méthodes pour économiser du temps.

Faire les mêmes tâches les mêmes jours chaque semaine. Par exemple, vous faites vos recherches le mardi, vous écrivez votre billet le mercredi et finalisez le visuel et les graphiques le jeudi.

Ou encore vous rythmez vos semaine avec une séquence d’activités :

  • Lundi, rédaction du contenu de relation

  • Mardi, recherche

  • Mercredi, rédaction du contenu d’acquisition

  • Jeudi, recherche de photos ou réalisation de vidéos

  • Vendredi, rédaction du contenu épique

    Si vous réservez un temps précis un jour donné, cela deviendra une habitude.


Faire attention à la durée de chaque tâche en se mettant des alarmes, s’imposer des limites et d’une fois à l’autre essayer d’écrire plus rapidement, par exemple.

Et bien sûr, il faut absolument fermer toutes les notifications pour ne pas être dérangé afin d’avancer plus rapidement.

Au début, inscrivez le temps que chaque tâche vous prend afin de pouvoir mieux planifier ensuite.

De cette façon, vous éviterez de prévoir une heure si cela vous prend en réalité deux heures. Assurez-vous que chaque étape est nécessaire, n’en faites pas trop (cela m’arrive parfois…). Il faut rester vigilant.

En suivant la grille de la partie contenu, vous économiserez beaucoup de temps.

L’autre chose très utile est de regrouper les tâches en lots pour réduire le temps que vous passerez à travailler sur chaque article et même avancer sur plusieurs contenus en même temps comme rechercher des photos pour une série d’articles en une seule fois plutôt que de le faire pour chaque article.

Les statistiques indiquent qu'il faut entre 20 et 25 MINUTES lorsqu’on passe d’une tâche à une autre ou après avoir été dérangé pour retrouver son niveau de concentration.

Vous serez plus productif si vous restez concentré sur la tâche à accomplir plutôt que de passer de la recherche de photos à l'écriture.

Lorsqu’on s’impose des délais, on est, en principe, plus rapide. Il en ainsi pour moi, plus j’ai du temps devant moi, plus la tâche me prend du temps.

Lorsque vous planifiez vos sujets dans votre calendrier, écrivez les trois premières phrases de vos articles, je fais souvent cela pour mes contenus de relation, j’écris le titre et quelques lignes de l’idée que j’ai en tête, cela me fait un point de départ au moment où j’écris l’article, c’est très utile surtout si j’ai la tête ailleurs.

Certains blogueurs, en faisant leur plan, écrivent déjà leurs sous-titres et trois phrases en dessous de chacun. Au moment d’écrire l’article, ils documentent, mais ils ont déjà une structure et un canevas. Cela les aide à être plus rapides, ils ajoutent une introduction et une conclusion et le tour est joué.

Automatisez le plus possible. Un outil de gestion de projets vous permet de suivre le même ordre d’une fois à l’autre, de documenter et de partager des tâches avec des collaborateurs ou d’être prêt à le faire le jour où vous souhaiterez engager un assistant virtuel (votre système sera déjà en place).

Voilà, vous pouvez déjà optimiser votre organisation et votre temps pour que bloguer soit un plaisir et ne devienne surtout pas une corvée.

Dans l’atelier Réussir son blog, il y a des mindmaps que vous pourrez utiliser comme checklist et vous pourrez télécharger vos cahiers d'exercices et vos calendriers, tout est prêt pour que vous puissiez réuussir ce projet !

Créer un blog est-il une option ? Honnêtement, je ne le pense pas. Chaque personne qui souhaite développer sa réputation numérique devrait avoir un blog (même petit). Que vous ayez une chaîne Youtube, un Podcasts ou une chaîne sur IGTV, votre blog devrait être le portail qui vous représente et nous informe de votre présence sur les réseaux sociaux.

VOUS ÊTES MOTIVÉ ?
ALORS, VOICI UNE PETITE SURPRISE POUR VOUS ENCOURAGER.

Si vous avez regardé la vidéo et lu ce message, c’est que vous êtes probablement motivé.e à faire ce travail, je vous ai réservé une surprise, utilisez le code AMIS et profitez d’une réduction de 100 € pour l’atelier en ligne Réussir son blog.