Nick Pourfard fabrique des guitares

Étudiant en design industriel, Nick vit à San Francisco. Il a 23 ans. Il a construit sa pemière guitare par curiosité. « Je m'étais blessé à la cheville en faisant du skate. Je ne pouvais pas marcher, j'ai été obligé de trouver un nouveau passe-temps. J'ai choisi de travailler le bois. » Dès la fin de mes études en ébénisterie, j'ai acheté les outils pour construire une guitare. À l'époque, j'avais 18 ans, j'étais encore au lycée.

En regroupant, ces deux passe-temps favoris, le skate et la musique, il est devenu entrepreneur. «Tous les objets m'inspirent. Je trouve mes idées un peu partout. Pratiquer le skateboarding est aussi très créatif. Un patineur cherche toujours à inventer de nouvelles figures. Et même s'il reprend celles des autres, il aura, la plupart du temps, un façon très personnelle de les interpréter.»

Nick a eu la formidable idée de récupérer les vieilles planches des skates abandonnés par leur propriétaire pour fabriquer des guitares originales. « Maintenant, il me faut environ 30 heures pour construire une guitare, j'espère réduire ce temps à 20 dans les six prochains mois. Chaque guitare est un modèle qui ne peut être reproduit, peu importe si on essaie mille fois. Je travaille le bois jusqu'à ce que les couleurs refassent surface. Et selon ce que je découvre, je m'Inspire de ces couleurs pour la guitare que je vais créer.  »

« Si je fais une guitare pour un musicien, mon processus est influencé par le genre de musique qu'il joue, son style, ses sonorités. Par exemple, j'ai fait une basse pour Steve Harris de Iron Maiden. J'ai voulu rendre hommages aux guitares avec lesquelles il a joué au fil des ans.  

Son intuition et ses mains l'ont bien guidé. Autodidacte, il fabrique des guitares qui ont désormais la cote. L'enthousiasme qu'a suscité ses premières guitares l'a encouragé à développer sa marque, Prisma Guitars à. San Francisco, CA http://www.prismaguitars.com  

Grâce aux différentes traces d’usures et à la multitude de couleurs, vous êtes sûr de posséder un modèle unique, tout en contribuant à laisser moins d'empreintes dans l'environnement ! Pour aller plus loin :http://www.prismaguitars.com  

Combiner des passions qui n'ont rien à voir les unes avec les autres sont une piste à suivre pour développer sa créativité. Un esprit créatif est toujours en état d'éveil. Sans sa blessure, Nick n'aurait peut-être jamais eu cette idée. Tout obstacle peut être un déclencheur, c'est une question d'attitude. Aujourd'hui, il est est passionné par son travail, il a trouvé ce qui lui correspond vraiment. Et vous, qu'est-ce qui vous passionne ?


Source : Interview avec Nick Pourfard