Gérer ses émotions (et celles des autres ?)

pour être plus créatifs !

Dessin : PIerre Guité. Gérer ses émotions (celles des autres... et des robots ?) pour être plus créatifs par Sylvie Gendreau, Votre laboratoire créatif.

Dessin : PIerre Guité. Gérer ses émotions (celles des autres... et des robots ?) pour être plus créatifs par Sylvie Gendreau, Votre laboratoire créatif.

Intuitivement, il ne viendrait à quiconque l'idée de mettre en doute le fait que l'intelligence émotionnelle et le climat organisationnel jouent un rôle important sur la créativité d'une entreprise et de son personnel. Encore faut-il être en mesure de le démontrer. Des chercheurs se sont mis à la tâche et sont effectivement parvenus à des résultats le confirmant.

Mais avant d'associer l'intelligence émotionnelle et le climat organisationnel à la créativité et au désir d'entreprendre de chaque individu, voici une brève définition.

L'intelligence émotionnelle est la capacité de percevoir ses propres émotions et celles des autres pour en tirer avantage dans nos échanges. Il s'agit en quelque sorte d'une intelligence sociale qui permet à la fois de capter et de moduler nos propres émotions et celles des autres pour alimenter nos pensées et guider nos actes.  

Le climat organisationnel regroupe les aspects de l'environnement de travail qui reflètent le comportement, les attitudes, la façon dont l'entreprise est gérée ainsi que son système de valeurs. Le climat organisationnel englobe aussi les sentiments, les perceptions et les valeurs de l'ensemble du personnel de même que leur loyauté et leur sens d'appartenance à l'entreprise. Plusieurs facteurs contribuent à ce climat : les règles de gouvernance, les comportements, l'aménagement des lieux...

Qui que nous soyons, nous possédons tous un gisement créatif. Il suffit de déployer les stratégies adéquates pour faire preuve d'imagination et innover.

Des chercheurs chinois ont testé l'effet d'une méthode de relaxation dynamique (IBMT - Integrative Body-Minf Training) sur la créativité d'un groupe d'étudiants. Ils ont ensuite comparé les résultats avec des étudiants qui n'avaient pas été soumis à cette méthode. L'entraînement, de courte durée — 30 min par jour pendant 7 jours — a produit des effets significatifs. L'IBMT est une forme de méditation qui a été développée en Chine. Elle est basée sur un équilibre entre le corps et l'esprit. Le but est d'améliorer notre attention. Contrairement aux approches traditionnelles, l'IBMT ne met pas l'accent sur le contrôle de nos pensées, mais plutôt sur la conscience de notre corps et de notre sens de l'observation.

Ensuite, il faut que notre potentiel créateur soit soutenu et dirigé avec détermination vers des buts précis. La charge émotionnelle que vous éprouvez en réalisant votre projet fait le travail à votre place. Comme le souligne Steve Pressfield, devenir un professionnel, c’est prendre la décision consciente et rationnelle de laisser le plus de place possible au travail émotionnel. Supposons que vous êtes un pro, en quoi cela modifierait-il votre façon de travailler ?

Même si nous devenons de plus en plus créatifs et que nous sommes très motivés à entreprendre un projet, nous devons nous rendre à l'évidence : Rien ne peut être accompli seul. Nous nous dirigeons, de plus en plus, vers des projets d'innovation par « assemblages », réalisés en co-création avec d'autres. Nous sommes appelés à travailler en équipe, et pour réussir, nous devons maintenir un haut niveau de motivation et évoluer dans un environnement propice.

Graphique : PIerre Guité. Gérer ses émotions (celles des autres... et des robots ?) pour être plus créatifs par Sylvie Gendreau, Votre laboratoire créatif.

Graphique : PIerre Guité. Gérer ses émotions (celles des autres... et des robots ?) pour être plus créatifs par Sylvie Gendreau, Votre laboratoire créatif.

Vivez une expérience unique de 'Team Building', en participant à la préparation de La Nuit Blanche des robots. Si vous êtes un groupe d'au moins huit personnes, nous pouvons organiser un atelier de co-création dont vous souviendrez longtemps. Contactez-nous.


Références

Ding, X. and all. Modeling emotion-creativity interaction following brief training. Ding et al. BMC Neuroscience 2014, 15(Suppl 1):P32.

Hamidianpour, F. and all. The Influence of Emotional Intelligence and Organizational Climate on Creativity and Entrepreneurial Orientation of Small to Medium-Sized Enterprises. European Online Journal of Natural and Social Sciences 2015; www.european-science.com. Vol.4, No.1