L'heure d'aller au lit

Le rêve est souvent un outil précieux pour les créateurs et les scientifiques. Qu’il soit éveillé ou pendant le sommeil, il constitue un territoire que l’on peut explorer lorsque nous sommes conscients des services qu’il peut nous rendre. Le souci, c’est que le mot est galvaudé ou associé à une fanéantise comme l’expression ‘doux rêveurs’ par exemple. Pourtant les personnes les plus brillantes et inventives sont souvent de merveilleux rêveurs comme vous le verrez dans mes prochains articles.

Apprendre à rêver est une excellente résolution à prendre pour toute personne qui souhaite développer sa créativité.

Photo  : Pierre Guité. Pour un cerveau top niveau par Sylvie Gendreau.

Photo  : Pierre Guité. Pour un cerveau top niveau par Sylvie Gendreau.

Dans nos vies agitées, il n’est pas évident d’accorder l’importance qui revient au sommeil et de prendre le temps d’interpréter nos rêves. Pourtant ne pas se souvenir de nos rêves équivaut à ignorer que nous avons de l’argent sur notre compte qui pourrait nous aider au moment où nous en avons vraiment besoin.

Les premiers outils essentiels dans un laboratoire personnel pour stimuler notre créativité consistent donc à des astuces pour favoriser un sommeil de qualité. Nous sommes des êtres d’habitudes, le meilleur moyen d’y arriver est de se fixer de petits objectifs hebdomadaires et de faire évoluer notre routine, peu à peu, afin d’être au meilleur de notre forme créative.

Nous avons tous un nombre d’heures de sommeil idéal. Pour la plupart d’entre nous, cela varie entre sept heures trente et huit heures trente. Certaines personnes pensent avoir besoin de moins d’heures de sommeil, mais il s’agit souvent de mauvaises habitudes qui rendent insomniaques. D’autres s’imaginent avoir besoin de très nombreuses heures de sommeil, mais encore là, les neurologues nous mettent en garde : dormir trop n’est pas toujours salutaire pour notre cerveau. Pour être au meilleur de notre forme, il faut viser un juste milieu sachant que les adolescents ont besoin de plus de sommeil au moment de la croissance et que les personnes plus âgées peuvent se contenter de moins d’heures pour satisfaire à leurs besoins. Selon les scientifiques, ceux qui ont des rythmes irréguliers, ou qui aiment travailler la nuit, accumulent un déficit de sommeil. Si nous avons la possibilité de nous coucher à la même heure tous les soirs, nous nous réveillerons naturellement à la fin de notre cycle le lendemain matin sans réveil. Et nous serons en pleine forme.

Michael Breus, spécialiste du sommeil et auteur du best-seller The Sleep Doctor's Diet Plan: Lose Weight Through Better Sleep conseille de mettre une alarme en soirée une heure avant d'aller au lit afin de s'assurer d'avoir au moins 7h30 de sommeil. Nous avons cinq cycles de sommeil qui durent 90 minutes .

AGIR SANS ATTENDRE

Cette semaine, je vous invite, si vous ne le faites pas déjà, à mettre en pratique deux conseils très simples :

  1. Prévoir des nuits de sommeil entre sept heures trente et huit heures trente.

  2. Faire en sorte de vous endormir avant minuit.

Le biologiste en développements moléculaires et auteur du best-seller Les 12 lois du cerveau, John Médina, conseille de récupérer en dormant plus longtemps les weekends si pendant certaines périodes, nous sommes obligés de faire des nuits plus courtes. Le sommeil est tellement indispensable à la santé de notre cerveau qu’il faudrait revoir complètement le mode de fonctionnement des écoles et des entreprises. Les siestes de l’après-midi, par exemple, peuvent permettre de démultiplier la productivité et la créativité. Je détaillerai davantage dans mon prochain article. 


Recommandations de lecture :
L’ouvrage de Dr John Medina, Les 12 lois du cerveau 
The Sleep Doctor's Diet Plan: Lose Weight Through Better Sleep