L’impression

DOCTORANTE À L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL EN GÉNIE CIVILA, FATIMA ZAHRA HAOUZI

DOCTORANTE À L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL EN GÉNIE CIVILA, FATIMA ZAHRA HAOUZI

par Fatima Zahra Haouzi

L’impression existait jadis, mais les techniques utilisées rendaient la retranscription des livres une tâche ardue et difficile. La propagation du savoir et de la religion en Europe augmentait la demande pour une impression rapide et efficace. À l'époque, on utilisait des tampons pour l’impression des schémas et la fabrication des moules longues, mais personne n’avait encore pensé à dissocier les lettres.

Johann Gutenberg eut l'idée de découper son texte et d’utiliser des poinçons fabriqués à partir d’un alliage de plomb. Il remarqua que cela lui permettait non seulement de multiplier le choix du texte à imprimer, mais aussi d'imprimer rapidement  et efficacement. Son invention se base aussi sur la méthode de la presse (écrou/déplacement).

Le premier livre qui a été imprimé par cette invention fut la magnifique copie de la bible en 42 lignes (probablement le nombre de lignes par feuille). Cette invention a alors permis la propagation du savoir dans le monde entier. Les langues vivantes se sont développées à une vitesse fulgurante.

La morale de l’histoire : C'est avec les petits gestes qu’on change le monde.
Simplifier pour avancer…

Pretty sure you can't do this to a Kindle.

Posted by Tenth + Fourth on Wednesday, March 25, 2015