Hackerfest

Tout problème a une solution.

La fin d'une aventure, 
le début d'une nouvelle...

Il ne pouvait avoir une meilleure façon de clôturer le Startupfest que de mettre les installations à la disposition des hackers... une autre idée généreuse du fondateur, Philippe Telio. L'orage annoncé dans le ciel de Montréal en début de soirée n'aura finalement été qu'un gros coup de vent et de frayeur, le Hackathon a pu commencer comme prévu.

Samedi matin, l'équipe du Startupfest, après une semaine chargée, est encore au rendez-vous ! Ils devront attendre la fin de la journée avant de commencer le démontage des installations. 

Pour l'heure, les hackers s'activent dans la tente centrale... Premier hackathon rencontré, Acqua Hacking, une initiative formidable parrainée par IBM et la Fondation de Gaspé Beaubien. Les 6 et 7 octobre se tiendra un grand sommet à Montréal où seront présents le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel,  le chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, chef Ghislain PIcard, les maires de Montréal et de Québec ainsi que de nombreux experts du domaine. La population est invitée depuis le début de l'année à participer à des hackathons afin de s'engager à relever les défis technologiques et de santé du fleuve Saint-Laurent... Les hackers peuvent mettre leur talent au service du fleuve et courent la chance de remporter jusqu’à 50 000 $.

Le représentant de la Fondation De Gaspé Beaubien en conversation avec une participante de l'équipe Info-baignade. 

Le représentant de la Fondation De Gaspé Beaubien en conversation avec une participante de l'équipe Info-baignade. 

Une des équipes du groupe AcquaHacking est au travail... ils profitent de l'invitation du Hackerfest pour faire évoluer leur projet.

Une des équipes du groupe AcquaHacking est au travail... ils profitent de l'invitation du Hackerfest pour faire évoluer leur projet.

La démarche collaborative du Hacking Health repose sur la réunion de plusieurs communautés afin de développer des solutions et d’améliorer le système de santé par la technologie. Ils sont persuadés que l’on peut aller plus loin ensemble en capitalisant les connaissances et les compétences de chacun. Cette démarche favorise une évolution concrète des projets avec un accompagnement au développement et, parfois, à la commercialisation de produits nés pendant ce Hackathon. Des ressources sont mises à disposition pour toutes les équipes projets : prêt de matériel, accès aux informations, échanges entre les membres, soutien technique et logistique... Des experts sont également présents pour aiguiller les équipes pendant le week-end. Ces défis engagent une nouvelle dynamique d’innovation autour de sujets soulevés par des professionnels de santé, du paramédical et des patients.

David Rowley en compagnie du fondateur de la cellule québécoise du Hacking Health, Luc Sirois. 

David Rowley en compagnie du fondateur de la cellule québécoise du Hacking Health, Luc Sirois. 

L'équipe créative de WearHacks a l'esprit à la fête.

L'équipe créative de WearHacks a l'esprit à la fête.

Sovita Chander et Stéphanie Pataracchia de l'équipe Hacking Health, deux championnes dans leur domaine.

Sovita Chander et Stéphanie Pataracchia de l'équipe Hacking Health, deux championnes dans leur domaine.

David Rowley avec les membres de son équipe Hack The House.

David Rowley avec les membres de son équipe Hack The House.

Après une journée intense... les pitches se succèdent.

L'animateur du Hackerfest, Noah Redle

L'animateur du Hackerfest, Noah Redle

Sandro di Cori, directeur des opérations de la Fondation de Gaspé Beaubien présente les projets de Acqua Hacking. http://2016.aquahacking.com/fr/defi/

Sandro di Cori, directeur des opérations de la Fondation de Gaspé Beaubien présente les projets de Acqua Hacking. http://2016.aquahacking.com/fr/defi/

Un des projets des équipes de Health Hacking pour aider les femmes à détecter plus rapidement un cancer du sein.

Un des projets des équipes de Health Hacking pour aider les femmes à détecter plus rapidement un cancer du sein.

L'équipe d'Émile Sylvestre, doctorant à l'École Polytechnique de Montréal, développe l'application Infobaignade pour mesurer la qualité de l'eau du fleuve.

L'équipe d'Émile Sylvestre, doctorant à l'École Polytechnique de Montréal, développe l'application Infobaignade pour mesurer la qualité de l'eau du fleuve.

Le projet ma clinique développé avec les équipes de Health Hacquing.

Le projet ma clinique développé avec les équipes de Health Hacquing.

Le professeur Alexis déclare que l'équipe développant une application pour détecter le cancer avait accompli en 24 heures ce qui prend parfois des mois à accomplir à l'université.

Le professeur Alexis déclare que l'équipe développant une application pour détecter le cancer avait accompli en 24 heures ce qui prend parfois des mois à accomplir à l'université.

Qu’est-ce que #HacktheHouse? Il s'agit du premier projet qui va rassembler la communauté innovatrice de Montréal pour faire face à certains des plus grands défis dans les industries existantes, comme l’immobilier et la construction d’immeubles, avec les solutions en développement par les grandes compagnies et les startups, travaillant dans le but de mettre sur pied des solutions technologiques qui vont rendre notre infrastructure plus « intelligente », plus facile à gérer et connectée au reste du monde.

La maison Notman travaille avec les leaders de la communauté technologiques depuis plus d’un an dans le but de développer l’unique stratégie d’une série d’événements de marathons de codage se déroulant tout au long de l’année. Le but ultime est de créer une plateforme de code source ouvert permettant à plusieurs plateformes analytiques, d’Internet des objets (IdO) et d’efficacité énergétique de travailler ensemble afin de moderniser l’expérience d’utilisateur dans chaque immeuble. « Cela n’a jamais été réalisé auparavant, alors nous allons le faire ! » se sont dit les membres de l'écosystème de la Maison Notman.

David Rowley présente la première partie de l'état des travaux des équipes de #HackTheHouse.

David Rowley présente la première partie de l'état des travaux des équipes de #HackTheHouse.

Et l'équipe Tech présente l'application en développement pour #HackTheHouse. J'ai aimé leur idée de la maison Happy ou Unhappy !

Et l'équipe Tech présente l'application en développement pour #HackTheHouse. J'ai aimé leur idée de la maison Happy ou Unhappy !

Plusieurs autres équipes ont présenté leurs projets de telle façon que ce soit les équipes de WearHacks qui s'intéressent aux vêtements connectés... ou encore l'équipe de BioHacks. Pour ceux qui se demandent ce qu'est le #biohacking, il s'agit en quelque sorte d'une biologie participative (do-it-yourself) qui pourrait conduire à des changements majeurs dans notre vie. Spencer Michels, qui a fait une recherche pour son reportage à PBS, explique que le biohacking se développe surtout dans de petits laboratoires — la plupart du temps non universitaire — où toutes sortes de gens se réunissent pour explorer la biologie. Cela peut signifier découvrir comment l'ADN dans les plantes affecte leur croissance, ou comment manipuler les gènes d'une autre source pour faire briller une plante dans l'obscurité par exemple. Le biohacking est souvent destiné à la production d'un produit, comme les chaises ou les blocs de construction de l'artiste Philip Ross faits à partir de champignons. D'autres ont présenté des applications pour découvrir les œuvres d'art dans les rues de Montréal alors qu'une autre équipe travaille sur un projet pour permettre de créer nos propres scénarios en réalité virtuelle.

Certains hackers étaient un peu crevés, ils étaient arrivés la veille avec leur sac de couchage. Participer à un hackhathon est, la plupart du temps, associé à la co-création et à faire (un peu) la fête en cherchant des solutions aux problèmes.

Énormément de choses peuvent se produire pendant un hackathon comme, par exemple, se faire de nouveaux amis (ce fut mon cas), trouver des partenaires et des co-équipiers, certains ont même trouvé un emploi samedi dernier !

Infatigable, indéfectible — et toujours aussi passionné — le fondateur de Startupfest, Philippe Telio, est venu saluer les hackers, leur disant à quel point il était ravi de cette clôture de l'événement. Un hackathon, quelle belle fin pour un festival de startups.

« Promis, on recommencera l'an prochain. J'aime vos idées encore brutes. », a-t-il déclaré à tous.