Place to B, Montréal

Vous vous souvenez du buzz incroyable autour de la COOP 21 à Paris ? Pour une brève période, tous n'avaient que ces mots sur les lèvres... on avait l'impression que le réchauffement climatique et l'environnement étaient devenus la préoccupation de tous. En marge de l'événement, il y avait un lieu de rencontres jouxté à une grande auberge de jeunesse à côté de la Gare du Nord.

Ce lieu-concept a rassemblé des narrateurs du monde entier désireux de ré-inventer les modes d'expression autour des grands thèmes traités pendant la conférence. Julie Villain a séjourné à Place to B pendant toute la conférence, et Blandine Mille a pu y venir à quelques reprises.

Lors du Forum social mondial en Tunisie en 2015, il n'y avait pas de salle de presse. Il est très difficile pour un événement d'une telle ampleur de saisir ce qui se dit dans les différents ateliers et conférences... des milliers et des milliers de personnes engagées et militantes défendant des causes toutes les plus importantes les unes que les autres.

Mais que retenir de ce qui s'est dit ou vécu d'essentiel ?

Blandine Mille et Julie Villain, Place to b Montréal, par sylvie gendreau, les marathons créatifs, les cahiers de l'imaginaire

Blandine Mille et Julie Villain, Place to b Montréal, par sylvie gendreau, les marathons créatifs, les cahiers de l'imaginaire

Il aura fallu peu de temps à Blandine Mille et Julie Villain, deux passionnées de l'innovation sociale et environnementale qui se sont connues à l'espace collaboratif l'Esplanade à Montréal, une communauté d'entrepreneurs et d'innovateurs sociaux pour avoir le déclic. Il fallait reproduire le concept de Place to B et l'adapter à la sauce montréalaise pendant le Forum social mondial. Installée au rez-de-chaussée de la Société des arts technologiques, Place to B Montréal a été animée de main de maître par les deux fondatrices motivées à en faire une salle de presse participative et un lieu de convergence destiné à la société civile et médiatique internationale.

Place to B-Montréal, un espace convivial et fréquenté pendant tout le Forum social mondial qui s'est déroulé du 9 au 14 août.

Place to B-Montréal, un espace convivial et fréquenté pendant tout le Forum social mondial qui s'est déroulé du 9 au 14 août.

Place to B a orchestré une programmation d’activités thématiques (pitches d'artistes et panel pour réfléchir à comment changer le monde avec des histoires créatives, une fabrique créative pour apprivoiser le storytelling à l'ère digitale et une salle de presse pour favoriser les échanges et la co-création d’un nouveau récit sur le changement social et environnemental. Vous pouvez lire les billets publiés en français et les billets publiés en anglais 

Les deux fondatrices de Place to B Montréal devant l'arbre  à nouvelles réalisés par un collectif de bénévoles. les participants étaient invités à y laisser une trace pour partager une histoire, une émotion, un coup de cœur, une leçon apprise... pendant le Forum Social Mondial.

Les deux fondatrices de Place to B Montréal devant l'arbre  à nouvelles réalisés par un collectif de bénévoles. les participants étaient invités à y laisser une trace pour partager une histoire, une émotion, un coup de cœur, une leçon apprise... pendant le Forum Social Mondial.

Manon Barbeau, la prolifique scénariste, réalisatrice et productrice pour différents organismes, notamment Télé-Québec, l'Office national du film du Canada (ONF), le Vidéo Paradiso, la Maison des Cultures nomades, Totam et le Wapikoni mobile dont elle assume la direction générale et artistique depuis 2004 participait, à une des grandes conférences vendredi soir à PLace to B. Généreuse et passionnée, sa maison sur roues pour jeunes a produit 900 films réalisés par des jeunes autochtones dont plusieurs ont été primés. 

Une semaine forte en émotions et en partage de toutes sortes qui devrait inspirer les organisateurs des grands événements à toujours prévoir une salle de presse participative en marge de leur conférence pour mettre le citoyen au coeur de l'histoire à co-créer. Bravo à toute l'équipe et aux bénévoles !

Amaury  Kilicaslan, doctorant en génie physique à l'École polytechnique de Montréal qui a donné un coup demain à l'équipe de Place to B Montréal pendant la semaine du Forum Social Mondial et qui a fait connaître ce lieu et ses co-fondatrices aux Cahiers de l'imaginaire et Blandine Mille, co-fondatrice de Place to B Montréal.

Amaury  Kilicaslan, doctorant en génie physique à l'École polytechnique de Montréal qui a donné un coup demain à l'équipe de Place to B Montréal pendant la semaine du Forum Social Mondial et qui a fait connaître ce lieu et ses co-fondatrices aux Cahiers de l'imaginaire et Blandine Mille, co-fondatrice de Place to B Montréal.