L'équipe rose : La boîte aux lettres connectée

accompagnée par Mathilde, ergonome et facilitatrice en créativité chez Orange

Jeanine, retraitée
Élodie, designer et bénévole pour Les petits débrouillards
Emmanuelle Jardat, cadre Responsabilité Social d'Entreprise chez Orange
Loïc Folgoas, concepteur mécatronique chez MX (matériels agriculture)
Oriane Le Gac, ergothérapeute, en master de gérontologie
Margatte Ndiaye, étudiante, master-1 en innovation et communication en stage chez Orange labs
Margot Planque, étudiante, master-2 en marketing digital / stage chez Orange sur l'accessibilité
Stéphane Pouillot, directeur industriel chez Objenious by Bouygues Telecom
Antoine Ribaud, responsable partenariats chez Objenious by Bouygues Telecom

Jour 1 - Le nom de l'équipe formée des premières lettres de chaque prénom : JASMMOMÉLÉ

Leur problématique :

Comment faire pour que les personnes âgées aient des connaissances des moyens disponibles pour faciliter leur quotidien et aient envie d'y accéder ? 

Après de multiples discussions et de séances de remue-méninge... Ils se mettent dans la peau de Bernadette, une personne âgée de 70 ans. Elle est retraitée, autonome et vit seule. Ce qu'elle aime, c'est être informée de ce qui se passe dans sa ville selon ses centres d'intérêt. Malheureusement, elle ne sait pas comment s'y prendre, ni où ni à qui demander.

L'équipe a eu l'idée d'une boîte aux lettres du bonheur... Vite, incursion auprès des brico-développeurs !! Comment réalise-t-on une boîte aux lettres connectée ? L'équipe présente des scénarios d'usages... pour mieux cerner les besoins des seniors.

Et voici le pitch !


Jour 2 - L'équipe creuse le sujet et peaufine le concept. Le scénario :

« Bernadette aimerait combler le vide de ses journées ennuyantes. Ce qu'elle souhaite c'est être informée des jours de marché, les évènements dans sa ville, les activités culturelles et sportives, les associations pour personnes âgées etc. Elle aimerait aussi bénéficier d'aide ponctuelle pour les petits soucis du quotidien.

Bernadette souhaiterait par ailleurs bénéficier d'accompagnement afin de pouvoir utiliser les outils de la communication et de la technologie, car elle aimerait se rapprocher de sa famille qui vit à l'étranger.

Solution proposée

« Etant donné que Bernadette vit seule loin de sa famille, nous lui proposons un accompagnement quotidien selon ses besoins. D'abord nous lui apportons les informations personnalisées qu'elle aura prédéfinies en amont avec le tiers de confiance. A travers son facteur par exemple, elle bénéficie d'une boite aux lettres connectée qui aura comme fonctionnalités :

- la date et l'heure,
- la météo,
- des informations sur l'actualité,
- des informations sur les évènements prévus dans son quartier ou ailleurs,
- des services à domicile disponibles,
- autre (pour permettre à Bernadette d'ajouter d'autres fonctionnalité si besoin)

Ensuite Bernadette est équipée d'un buzzer qui l'informe de l'arrivée du facteur. Quand le facteur arrive à proximité de la maison de Bernadette, le Buzzer sonne et une lumière bleue jaillit. A cet instant, elle a le choix de l'éteindre ou d'envoyer un signal au facteur pour confirmer qu'il doit s'arrêter chez elle. Par exemple, si elle a une ampoule grillée, elle peut signaler cela et le facteur viendra à son aide s'il juge avoir les compétences nécessaires.

La vie de Bernadette après

Depuis que Bernadette dispose d'une boîte aux lettres connectée et de son Buzzer, sa vie quotidienne s'est améliorée. Elle ne s'ennuie plus car elle arrive à trouver des évènements et des activités qui lui plaisent grâce aux informations que lui offre sa boite aux lettres. Elle n'a plus de problèmes pour parler avec ses petits enfants, car son facteur lui montre comment utiliser skype pour parler avec des gens à l'étranger. Également, elle n'a plus de soucis pour les bricolages et comme remplacer les ampoules grillées et  les micro-ondes qu'elle ne savait pas faire fonctionner.

En d'autres mots : Bernadette est devenue autonome et ressent tous les jours de l'engouement pour aller à la boite aux lettres afin d'interagir avec sa communauté locale et vivre avec son temps ! »

Un Buzz cocoon qui n'est pas intrusif. Les membres de l'équipe ont retenu les conseils de la sociologue d'usages d'Orange, Céline Mounier !

À partir d'une vieille boîte aux lettres... le prototype est en cours.

Jour 3 -  Ils ont réussi à donner à voir leur solution, La poste serait même intéressée. Beau nouveau rôle, en tout les cas, pour les facteurs et factrices.