L'aube se lève...

Retour sur la première édition de la Nuit des robots !

La nuit tombe sur la ville. Sur une rue peu éclairée, au cœur du Quartier de l'innovation... se prépare une rencontre pour nous confronter à notre humanité. Les robots s'humanisent. Les humains se robotisent. Qu'allons-nous devenir ? 

Dans la pénombre, la porte d'entrée passe inaperçue, une porte visible que pour les initiés, une entrée secrète. Aucun indice sur ce qui s'y passe à l'intérieur... sauf cette affichette sur la porte. Code 64. La Nuit des robots. On peut y aller...

La nuit est blanche. Ou plutôt rouge. La foule s'engouffre dans l'antre de la terre, assaillie par le feu de la chaleur humaine. Ce soir-là, les humains tissent leur toile à chaque nouvelle connexion. Ils créent, comme à leur habitude, des écosystèmes qui les mèneront dans un monde en perpétuelle transformation. Bienvenu chez les mutants !

ACTE 1 — QU'EST-CE QU'UN HUMAIN ?

Armé de fil rouge, un étudiant de l'École de Technologie Supérieure (ETS) du Club Walking Marchine SARA tisse habilement la toile. 

Armé de fil rouge, un étudiant de l'École de Technologie Supérieure (ETS) du Club Walking Marchine SARA tisse habilement la toile. 

Une fois les portes refermées, avant d'avancer plus loin, il faut choisir son clan. Il faut répondre de soi, savoir si on est humain. Mais comment détecter le vrai du faux ? L'artificiel du naturel ? 

Hania Hammoud

Hania Hammoud

Face à elle-même, à son existence, elle se demande si elle humaine ? Mais qu'est-ce qu'un humain ?

#nuitdesrobots Un humain c'est des sentiments ; une énergie et une intuition. —Evelyne
#nuitdesrobots Un être conscient ? Mais comment savoir ? Intuitivement... —Rachel
#nuitdesrobots Organic matter with conciousness. —Alex
#nuitdesrobots Une entité vivante, douée généralement de sentiments, de réflexion et d'entraide. —Jonathan
#nuitdesrobots L'être le plus évolué de la planète, mais pas le plus intelligent. —Céline
#nuitdesrobots Une personne qui ressent des émotions. —Romain
#nuitdesrobots Un être vivant. —Christelle
#nuitdesrobots Un coeur qui bat et qui aime. —Anne-Marie
#nuitdesrobots Je pense. Je suis. —Sylvain
#nuitdesrobots Quelqu'un qui aime manger. —Hiyoko
#nuitdesrobots Un être vivant capable d'émotion, d'empathie et de résolution de problèmes complexes —Ann-Louise
#nuitdesrobots Le contenant d'une âme. —Nadia
#nuitdesrobots Faculté de penser. Corps-cerveau fonctionnent sans intervention extérieure. —Stéfanie
#nuitdesrobots C'est une personne qui pense. —Chadi
#nuitdesrobots Quelqu'un qui est cuisinier et qui fait des blagues. —David
#nuitdesrobots Un robot qui a froid. —Marianne
#nuitdesrobots Un être vivant capable de réfléchir et d'apprendre. —Delphine
#nuitdesrobots Something who makes choices. —Rafael

Ariane Gamache et Hassana El-Zein, deux humaines au grand cœur. 

Ariane Gamache et Hassana El-Zein, deux humaines au grand cœur. 

#nuitdesrobots Un être vivant qui éprouve des sentiments. —Samuel
#nuitdesrobots Une être vivant avec un ADN humain. —Louise
#nuitdesrobots Des pulsions. —Chantal
#nuitdesrobots Faillible —Gabrielle
#nuitdesrobots Des idées qui virevoltent. —William
#nuitdesrobots Intelligent emotional being. —Daniel
#nuitdesrobots Compliqué. —Diego
#nuitdesrobots Un humain, c'est du n'importe quoi ! —Ali
#nuitdesrobots Un être avec la capacité de créer, d'aimer, et de voir la beauté du monde autour de nous. —Nicholis
#nuitdesrobots Une forme organique, animale, politique, apriori non modifiable. —Nastia
#nuitdesrobots Un être qui sait rêver éveillé. —Martine
#nuitdesrobots Un être doté de sentiments et qui ressent le véritable Amour. —Marie
#nuitdesrobots Un être humain, c'est quelque chose qui ne répond pas aux lois d'Asimov. —Grégoby
#nuitdesrobots Émotionnel. —Roula
#nuitdesrobots Ressentir des émotions et être capable d'autonomie. —Robin
#nuitdesrobots Sanguin. —Hugo
#nuitdesrobots Être biologique doté d'intelligence et l'organisme dominant dans son environnement. —Marc
#nuitdesrobots Quelqu'un qui respire ! —Mona
#nuitdesrobots Un animal qui marche à deux pattes. —Fred
#nuitdesrobots Flesh and blood beeing. —Daniel
#nuitdesrobots Un être à problèmes. Haha. —Hiba
#nuitdesrobots Un être qui pense et qui a une conscience. —David
#nuitdesrobots Pas un robot. —Marine
#nuitdesrobots Une forme organique, animale, politique, apriori non modifiable. —Nastia
#nuitdesrobots Pouvoir répondre à un captcha. —Shen
#nuitdesrobots Ça riposte, ce n'est pas obéissant. Un humain combat pour la survie de ses valeurs. —Jean-Philippe
#nuitdesrobots Un individu vertébré omnivore, doté d'un pouce apposable, ressent des sentiments, a une conscience de soi. —Lucile
#nuitdesrobots Un ensemble de molécules qui forme un tout. —Marc-Olivier
#nuitdesrobots Celui qui a créé le premier robot. —Benjamin
#nuitdesrobots Un mammifère. —Olivier
#nuitdesrobots Un être avec des sentiments. —Monique
#nuitdesrobots Le contraire d'un robot. —Clément
#nuitdesrobots Un être intelligent et sensible. —Marie-Josée
#nuitdesrobots Conscience d'être humain. —Adriana
#nuitdesrobots Parfois un robot ! Mais un robot est-il parfois humain ? —Sylvain

Richard Joly hésite... Il a participé à l'idéation au tout début des échanges et il a co-créé le conte Juan-Lee avecCarlos Gongora, Hania Hammoud, Roch Landry, Danielle Martin et Marie-Eve St-Laurent

Richard Joly hésite... Il a participé à l'idéation au tout début des échanges et il a co-créé le conte Juan-Lee avecCarlos Gongora, Hania Hammoud, Roch Landry, Danielle Martin et Marie-Eve St-Laurent

Conversation rouge entre les deux partenaires, co-organisatrices de l'événement, Monique Chartrand, directrice générale de Communautique et Sylvie Gendreau, directrice des Cahiers de l'imaginaire et directrice artistique de la Nuit des robots.

Conversation rouge entre les deux partenaires, co-organisatrices de l'événement, Monique Chartrand, directrice générale de Communautique et Sylvie Gendreau, directrice des Cahiers de l'imaginaire et directrice artistique de la Nuit des robots.

Entre humains, humanoïdes et hybrides, il faut choisir ses amis, oser montrer sa vulnérabilité. Un fil rouge est offert. Chacun doit solliciter de l'aide pour le nouer à son poignet. Dans la jungle comme à la ville, seul, un humain ne survit pas longtemps.

Hania Hammoud et Louise Rachel Barry offrent les fils rouges qui donnent accès à la suite du voyage.

Hania Hammoud et Louise Rachel Barry offrent les fils rouges qui donnent accès à la suite du voyage.

Le temps est venu de voyager dans le temps. Pour avoir accès à la navette, il faut toutefois porter le fil rouge à son poignet... le fil de la toile humaine, notre écosystème, pour se souvenir, que même si on voyage dans l'avenir, nous sommes toujours humains. C'est la beauté du geste... aller vers l'autre pour y arriver... créer des liens entre humains avant d'en créer avec les robots.

Merci à Fouzi Ouadhi, designer en architecture urbaine, qui nous a aidés à concevoir le décor.

Merci à Fouzi Ouadhi, designer en architecture urbaine, qui nous a aidés à concevoir le décor.

Acte 2 — Qu'est-ce qu'un robot ?

Extrait de la vidéo de Björk, All is Full of Love

Extrait de la vidéo de Björk, All is Full of Love

La plupart d'entre nous connaissent les trois lois de la robotique de l'auteur de science-fiction, Isaac Asimov :

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger ;
  2. Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Dans le film d'Alex Proxas, inspiré du roman d'Asimov, sorti en 2004, I, Robot, on se projette en 2035. Évidemment les trois lois ne sont pas respectées. Les Humains sont désobéissants. Et les robots sont programmés pour les imiter.

Au mois de décembre, nous recevions chez Communautique, la juriste française, Elisabeth Lehagre, sur le thème Droit(s) et Éthique des robots D’un sujet de science-fiction, le robot est-il en passe de devenir un sujet de droits ?

La question se pose assurément, notre monde sera transformé par la robotique. Il est extrêmement important d'y réfléchir collectivement. D'ailleurs notre public, ce soir-là, était passionné. Monique Chartrand avait fait un excellent casting.

Les thèmes de la robotique et de l'intelligence artificielle inspirent de nombreux auteurs qui avec leurs livres, films et séries télévisées nous font réfléchir et souvent craindre le pire pour l'avenir.

Les artistes pressentent les choses. En 2010, Björk visait juste avec son clip avant-gardiste, All is full of love.  Les productions récentes telles que Black Mirror et Humans donnent le ton des questions que posent la robotique et l'intelligence artificielle.

3-2-1... À nous maintenant. Nous voilà arrivés à destination !

Nous avons eu la belle surprise d'accueillir Madame Dominique Anglade, Ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation ainsi que Ministre Responsable de la Stratégie Numérique dans le Gouvernement du Québec. Elle est venue en famille.

Nous avons eu la belle surprise d'accueillir Madame Dominique Anglade, Ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation ainsi que Ministre Responsable de la Stratégie Numérique dans le Gouvernement du Québec. Elle est venue en famille.

À quoi ressemble le robot de vos rêves ?

Julie Charron Latour, doctorante à l'École Polytechnique de Montréal (à droite) avec une amie (à gauche).

Julie Charron Latour, doctorante à l'École Polytechnique de Montréal (à droite) avec une amie (à gauche).

Sarah Carnu et Ariane Gamache accueillent dans l'espace-temps demain-désir. Deux beaux anges futuristes.

Sarah Carnu et Ariane Gamache accueillent dans l'espace-temps demain-désir. Deux beaux anges futuristes.

Les photos ne se sont pas fait attendre sur Instagram, Twitter et Facebook ! Si vous avez des photos ou des messages à partager avec nous, n'hésitez pas... #nuitdesrobots 

Acte 3 — Sauvons les humains.

Les problèmes qui nous menacent : Les humains. Moi. Les robots. Le manque d'humanité parmi les humains. Lack of Empathy. La pollution. Si McDo se met à livrer. La pollution. L'idiocratie. Les humains eux-mêmes. Smart phones. Le réchauffement climatique. La surpopulation. L'argent. Lack of perspective. L'inconnu. La fatigue. La trumpification des enjeux. Le manque de connexions humaines. Le chômage. L'égoïsme. Surveillance. L'humain. Donald Trump. Darwinisme humain⁄intelligence artificielle). La solitude. Intelligence artificielle. Twitter !!! L'humain. Le désengagement de l'environnement. L'Égoïsme. Le capitalisme. Central Bank. La pauvreté. La pénurie Ennui. L'ignorance. Déconnexion sociale. L'Égoïsme. Leur connerie. La routine. Le vérus Zika...

Ce qui menace l'humanité :

Les étudiants de l'École de Technologie Supérieure (ETS) et les doctorants de l'École Polytechnique imaginent comment les robots et l'intelligence artificielle peuvent nous aider à résoudre certains problèmes.

L'humanoïde S.A.R.A.

À gauche, Jonathan Fortin, le capitaine du Club étudiant, Walking Machine.

À gauche, Jonathan Fortin, le capitaine du Club étudiant, Walking Machine.

Les étudiants jouent, pour le public, des scènes quotidiennes avec l'aide de S.A.RA.

Les étudiants jouent, pour le public, des scènes quotidiennes avec l'aide de S.A.RA.

Imaginez un humanoïde autonome. S.A.R.A., une aide ménagère, qui pourrait assister, entre autres, des personnes âgée qui sont seules, développée par les bacheliers de l'École de Technologies Supérieure (ETS).

S.A.R.A. est un projet mené uniquement par des étudiants en génie. Après avoir participé à la CA Walking Machine et l'Eurobot, le club entreprend de participer à la compétition International RoboCup@Home, la plus grande compétition de robotique au monde. Cet événement se tient une fois par année et regroupe des équipes universitaires du monde entier.


Alzheimer Backup

Dans le cadre, de leur atelier Creativity, yes you can, des doctorants de l'École Polytechnique se sont inspirés du Deep Learning pour imaginer comment ralentir les effets de la maladie d'Alzheimer et conserver les mémoires des personnes aimées.

Rafael Alencar De Paula présente au public le projet qu'il a développé avec Amir Afshani Aghajari, Miguel Cervantes Martínez, Adrian Carrillo Garcia et Sergio Garon

Rafael Alencar De Paula présente au public le projet qu'il a développé avec Amir Afshani Aghajari, Miguel Cervantes Martínez, Adrian Carrillo Garcia et Sergio Garon


Luttter 'créativement' contre le cancer

Doctorante à l'École Polytechnique de Montréal, Maryam Tabatabei est chercheure au Laboratoire de NanoRobotique dirigé par le Professeur Sylvain Martel.

Doctorante à l'École Polytechnique de Montréal, Maryam Tabatabei est chercheure au Laboratoire de NanoRobotique dirigé par le Professeur Sylvain Martel.

Lors de l'atelier Creativity, yes you can, avec Vincent Boulanger Martel et Giulia Zarpellon, Michael Spleit a imaginé une façon d'expliquer au public ce que cela pourra signifier dans nos vies quand les médecins et les hôpitaux adopteront les nouvelles plateformes révolutionnaires développées par le professeur Martel.

Pour aller plus loin lire le post qui résume les recherches en cours.


Les cours de justice de demain : un Jury constitué de robots !

L'équipe de Mehran Sharafi, soucieuse de voir plus de justice, a imaginé des membres du jury impartiaux puisqu'ils seraient des robots. Combien de personnes sont victimes d'erreurs judiciaires ? Des vies entières en prison pour des peines qu'ils n'ont pas commises. Chaque robot-jury aurait des algorithmes différents pour s'assurer que le juge dispose des données les plus complètes et neutres possible avant d'émettre un jugement.

Mehran Sharafi explique le projet d'innovation de son équipe au public.

Mehran Sharafi explique le projet d'innovation de son équipe au public.

Doctorants en génie, mais aussi philosophes à leurs heures réfléchissent au sort du monde et comment l'améliorer.

Doctorants en génie, mais aussi philosophes à leurs heures réfléchissent au sort du monde et comment l'améliorer.

Sayed-Mehran Sharafi, Abbas Hammoud et Mehdi Hoseinzadeh

Sayed-Mehran Sharafi, Abbas Hammoud et Mehdi Hoseinzadeh

Pour en savoir davantage sur le projet présenté au public par Mehran, un des projets qui a remporté le prix du jury lors de la présentation des projets d'innovation à la fin de la session d'hiver 2016 à l'École Polytechnique de Montréal, vous pouvez consulter leur pdf.


Ce qu'en pense le public...

En quoi les robots peuvent-ils nous être utiles ? Tâches répétitives. Do dangerous jobs instead of risking human lives. Nous aider à faire le ménage. En faisant la traduction entre toutes les langues pour franchir les barrières de la communication. The medical applciations are exciting ! Lift up patients on tables and beds. Régler les problèmes. À ne pas travailler. En effectuant les tâches qui ne demandent pas de réflexions. Faire de la politique. À plus d'intelligence. En répondant aux questions à ma place. À moins travailler. Qu'ils m'aident à faire le ménage. Trouver les problèmes. Help eldery people living alone. À nous offrir plus de temps pour créer. Amélioration de notre santé. En devenant plus intelligents que les humains. En se rendant où l'homme ne peut pas aller. Qu'il écrive mes courriels. Aider. En étant moins faillible que les humains. Aller plus vite, plus loin. Cleaning my room. Automatisation des tâches. Put us into a permanent retirement. Aider à passer le célibat. Faire ce qu'on ne veut pas faire. Ils pourraient répondre à cette question à ma place. Faire mon ménage. Prendre notre place et conquérir l'univers. Clean my floors. En prenant notre place dans des situations dangereuses.

L'immersion dans le futur avec les étudiants s'achève, il faut retrouver la navette...

Voici un humain. Le fil rouge est bien à son poignet... il se prépare à revenir au temps présent. 

L'avenir peut être sombre, mais il y a toujours espoir de le voir autrement, et d'agir pour qu'il soit le plus positif possible.

Atterrissage en douceur... Valérie Masse de Communautique offre l'effigie de la Nuit des robots version bois ou plexi... avec magnets. Fabriqué par les Makers de l'échoFab avec la découpe laser. Un indice qu'on approche de la dernière partie du parcours.

ACTE 4 — RACONTE-MOI UNE HISTOIRE...

Trois contes issus des ateliers de co-création !

imaginés par des personnes de toutes disciplines et de tous âges, dans un esprit collectif et festif, malgré les tiraillements provoqués par l'écriture à plusieurs mains !

Maya et Za-k

par Louise Rachel Berry, Sarah Camus et Ariane Gamahe

Lire le conte MAYA et ZA-K

Juan-Lee

par Richard Joly, Roch Landry, Carlos Gongora, 
Hania Hammoud, Danielle Martin et Marie-Eve Saint-Laurent

Lire le conte Juan Lee

La Voix

par Monique Chartrand, Mario Pascal, Geneviève Poulin
et Anna Rozanova 


Petits théâtres de papier pour présenter les contes futuristes... co-créés avec passion.

La main de Sylvain, amoureux  de Sarah... une image qui pourrait être l'amorce d'une autre histoire.

La main de Sylvain, amoureux  de Sarah... une image qui pourrait être l'amorce d'une autre histoire.

La mise en scène du conte : La voix

 

ACTE 5 — LE JEU DU ROBOT EXQUIS !

Le parcours se termine sur un jeu de création collective de connivence avec le hasard. Les surréalistes ont inventé le jeu du cadavre exquis, je décide de le réinterpréter en Jeu du robot exquis. 

Mais avant... revivons l'Évolution des robots pour se mettre à leur diapason ! 

2016, Vous êtes prêts ?
À vos marques.... j'appelle Hassana à l'aide... et plus tard Aramis, nous n'aurons pas trop de six mains pour collecter votre créativité débridée...

Et hop, c'est parti pour le jeu du Robot exquis.

Et hop, c'est parti pour le jeu du Robot exquis.

Hassana El-Zein m'assiste avec le sourire.

Hassana El-Zein m'assiste avec le sourire.

Les robots voudraient bien être de la partie.

Les robots voudraient bien être de la partie.

Chacun prend sa place. Go...

Chacun prend sa place. Go...

Il était une fois...

Attention, il est interdit de regarder chez son voisin. Chacun compose une partie de l'histoire sans se douter de ce que les autres sont en train d'écrire.

Vite une idée, on reste concentrés...

Elle commence comment cette histoire ?

La morale de l'histoire : Il n'y point de morale dans l'univers des robots !

Je présenterai les combinatoires aléatoires humaines et les combinatoires aléatoires des algorithmes d'ici quelques jours. Si les résultats de la création collective vous intéressent, restons connectés, abonnez-vous à ma newsletter.

Mathieu Laporte a une solution à tous les problèmes.

Mathieu Laporte a une solution à tous les problèmes.

Un dernier mot, tout ce décor, cet éclairage, cette trame sonore, dans un immeuble qui n'est ni une salle de spectacle, ni un musée, ni une galerie, n'aurait pu  être possible sans la créativité et l'ingéniosité de Mathieu Laporte.

Minuit sonne. Il faut tout démonter et retrouver la réalité jusqu'au prochain rêve. Les feuilles de papier s'envolent.... on porte les longues feuilles comme si elles étaient des idées éphémères tant qu'on ne les a pas réalisés, on les traite avec délicatesse, j'ai aimé le démontage, je remercie mes étudiants et tous les bénévoles et amis... Ce fut chaleureux, amusant et créatif... un esprit qui  me donne encore plus le goût des autres.

L'aube se lève... il est temps d'aller dormir et de laisser les robots en paix. À suivre...