Juan-Lee

Pour l'équipe de Richard Joly, Roch Landry, Carlos Gongora, Hania Hammoud, Danielle Morin et Marie-Eve Saint-Laurent, l'aventure n'a pas été sans soubresauts. Hania et Marie-Ève n'ont pu être présentes le premier jour où chaque équipe devait écrire un conte.... et Danielle et Roch n'ont pu être présents le deuxième jour pour l'adaptation théâtrale du conte.

Eh bien, cela n'a pas empêché, l'intelligence collective de fonctionner. Les voici au travail... ne manque qu'une photo de Marie-Ève Saint-Laurent... il faudra venir à la Nuit des robots pendant la Nuit blanche pour faire sa connaissance !

Et voici ce qu'ils ont écrit à douze mains !

Juan-Lee

par Richard Joly, Roch Landry, Carlos Gongora,
Hania Hammoud, Danielle Martin et Marie-Eve Saint-Laurent

Montréal, 2030. Le monde est en accélération continue, tout va de plus en plus vite. Qui aurait jamais cru que les robots deviennent si prolifiques et tellement présents dans nos vies. Indispensables. Ils sont nos amis et devenus nos aidants.

Hier encore, un docteur, assisté d’une équipe de Collabot (™)  humanoïdes, ont réussi une triple transplantation coeur-poumons-reins en simultané sur un patient arrivé d’urgence de la Côte-Nord en drône quadcoptère.

Métis mexicano-vietnamien, Juan-Lee est un maker né et fana des robots.

Pour ses 10 ans, il avait reçu un rutilant TAKO, un 6000 (™) dernier modèle sur le marché, et maintenant son ami inséparable.  

Ce matin, Juan-Lee ne se doutait aucunement des péripéties au menu du jour. Il avait surtout hâte d’aller jouer au soccer dans le Parc Lafontaine.

Vêtu de son t-shirt fétiche, à l’image de Messi, Juan-Lee suivi de son fidèle “camarade”  sort de chez lui pour aller retrouver l’équipe de soccer au parc.

Dans le corridor de la tour à condo où il habite, le gamin est d'abord surpris de croiser si tôt  le voisin Edward et son aidant un antique Tako-450 (™) , tous entrent dans l’ascenseur.....qui  tombe en panne au 13ième!!!

Bizarre, y’a pu d’électricité. MMMMhmmm...

À quatre dans une cage d’ascenseur, deux humains et deux automates, on se trouve vite  pas mal à l’étroit.

Le temps de deux, trois respirations, stress, le courant se rétablit soudainement.

Ouf! Ce doit être un concierge qui jouait encore avec les circuits électromagnétiques.

L’ascenseur poursuit sa course.

Bip bip bip bip bop bop bop, l’alarme du TAKO-6000 (™) de Juan-Lee crache les émojis 🔩 🙎 🔕 😕 😬 🔋 📣 📉  📉  📉

Nouveau défi, plutôt léger oubli :

« Copernic! J’ai encore oublié de recharger la batterie de Tako. »

La gang est arrivé au rez-de-chaussée, les portes s’ouvrent.

Voisin Edward sort accompagné de son TAKO-450 (™), laissant derrière lui, notre Juan-Lee agacé et désemparé.

Malheur de malheur, l’autonomie de charge est presque nulle!!

Drame. FIN DU MONDE! Pas de soccer en vue!

Encore une fois, le destin s'acharne sur Juan-Lee, bien que son ‘bot puisse encore se déplacer… lentement lentement, mais jusqu’où…!!?

Madame Frilou bloque la sortie principale de la tour ;

Le chien de Kékun jappe et pisse au passage ;

Et, en même temps, ses amis tendent frénétiquement de le rejoindre à travers son implant téléphonique!

« Où es-tu, qu’esse tu fais, t’en viens-tu? AaaaH oui....ah bon! Si ta batterie est encore kaputt, prends donc la batterie du 450 d’Edward sans qu’il ne s’en aperçoive

— Je peux pas, y’en a besoin.

— Juste pour 2 minutes…

— Son cérébrex-vectaire en dépend, obsolète! »

Une bataille de gagnée, Juan-Lee réussit à sortir de la tour en mode survie.

Ouf… La batterie donne ses derniers souffles.

Et ça roule kahin-kaha au bord du parc où toute la gang est déjà!

Jamais deux sans trois....un autre malheur!!!!

La gang des Hoshlags rôde aussi dans le parc pour voler des batteries.

Où trouver une recharge sans se jeter sur le TAKO d'Edward et sans que les Hoshlags les remarquent ?!!

La tension atteint son maximum!!

Juan-Lee tente de se concentrer.

Trop de distraction dans l'air.

Juan-Lee demande à un de ses amis. « On essaie quoi? »

N’importe quoi. Essaie mon Iphone 12S, branche-le dessus !

Pas de résultats, ça, ça marche pas, non plus.

« Il faut à tout prix, gang, regrouper les énergies. On niaise pu! »

Juan-Lee met tous ses amis à contribution.

« Hive Mind – High Five ».

La méthode infaillible.

« Conjuguons nos flux neuronaux au max. »

Ils se mettent en cercle autour du TAKO(™).

« Concentrons tous nos efforts… » reprend Juan-Lee.  « C’est pas assez, ça fonctionne pas… »

BLLIP BELEU ZIP ZOOM PROUATTH @#$%?&!!

2ième essai.

« Hey, mettons-y du cœur!!, lance Juan-Lee.

Plus que du neurone, mettons-y du cardiaque!

Surplus d’énergie… les cœurs branchés, électrodes à l’unisson!! »

<3 <3 <3 Ça hééééééééésiiiiiiiiiiite et… ça devient plus fort!

Tako est de retour! Yeah

« Vive... La gang, Man. Le dernier sur le terrain de soccer est un bot mouillé! »

C’est grâce à notre effort collectif qu’on aura sauvé TAKO!

FIN


Vous avez aimé ? Vous avez des idées pour améliorer leur conte ? Écrivez-leur des commentaires en dessous...