Un coup de peps pour la rentrée !

Devant le progrès, il y a plusieurs attitudes possibles. Soit on le craint, on le fuit, on l'ignore. Soit on l'étreint, on l'embrasse, on le devance. Soit on l'observe, on l'apprivoise, on l'utilise. Soit on l'imagine sous des formes variées pour l'amadouer en vue d'améliorer sa vie, celle de sa famille, de son entreprise et de sa communauté.

Si on aime les arts, la science, la technologie et le progrès, nous avons la chance de vivre à une époque extraordinaire. Eh oui ! Nos amis le savent. Les Cahiers de l'imaginaire préfèrent voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Soyons constructifs. Les robots nous viennent en aide pour combler nos lacunes !

UN CITOYEN NOUVEAU

Le temps vite continue à s’accélérer. Les technologies de pointe, les réseaux sociaux, les données massives… tout concourt à une accélération qui, si elle n’est pas prise en compte, augmentera encore davantage les inégalités dans les villes. La tendance est inéluctable : Les personnes, assistées de leurs proches ou non, devront se prendre en charge elles-mêmes. Les systèmes administratifs, municipaux et nationaux ne suffiront plus à la demande. 

Grâce aux technologies, chaque personne pourra connaître son dossier médical et solliciter l’aide d’un spécialiste avec son ordinateur, sa tablette ou son téléphone. Parmi les applications innovantes, il y a ce petit bracelet qui indique le nombre de pas à faire dans une journée, comment s’alimenter, combien d’heures de sommeil, etc. Chacun est — et sera de plus en plus — responsable de sa santé.

 

Les professeurs dans les écoles et les universités doivent aussi transformer leurs façons d’enseigner. En Suisse et en Allemagne, les projets de classe inversée connaissent du succès. Dans ces programmes, les étudiants prennent en charge leur pédagogie. Ils développent leurs propres cours et renforcent ainsi leur apprentissage. Le professeur se transforme en accompagnateur et offre un service plus personnalisé à chaque étudiant.

À l'École Polytechnique de Montréal, les doctorants ont la chance de participer à des séminaires ultra-innovants pour développer leurs capacités intellectuelles et créatrices. Ce programme d'innovation pédagogique a été présenté lors du dernier congrès annuel de l'ACFAS, Association francophone pour le savoir. Ces changements sont positifs.

11_08_2012_77.jpg

Dans les maisons connectées, les robots libèrent du temps aux familles et les applications permettent un meilleur contrôle des divertissements des enfants, une assistance aux personnes âgées et une qualité de vie améliorée pour tous ceux qui ont accès à ces nouveaux services logiciels. 

Ces mutations rapides transforment profondément nos usages et nos échanges. De plus, la roborévolution modifiera le style de vie des citoyens de manière aussi sinon plus importante que la mécanisation l’a fait à une certaine époque. Des emplois disparaissent, de nouveaux sont créés.

Vous voulez en savoir davantage, entendre des experts, échanger sur ces questions, réfléchir à l'avenir. Réservez votre place au plus tôt pour être à Rennes du 13 au 16 octobre pour participer aux premières rencontres francophones du numérique organisées par Rennes Métropole et Québec International.

 


Un lieu de rencontres pour mieux comprendre les enjeux du digital en croisant trois filières importantes pour les Bretons comme pour les Québécois : culture et créativité, agroalimentaire et santé. Les ateliers, débats et conférences s’intéresseront aux process de production, aux usages et aux nouvelles pratiques. Deux fils rouges transversaux seront également abordés : les données – big data, open data… – et la réalité augmentée.

Opportunités digitales, c'est aussi la possibilité de  participer à des rendez-vous d'affaires pour permettre aux industriels de la santé, de l'agroalimentaire, de la culture et de la création artistique de rencontrer les offreurs de solutions numériques qui transformeront leur secteur.

Sylvie Gendreau des Cahiers de l'imaginaire animera les trois ateliers Culture et Créativité. Inscrivez-vous dès maintenant.