L'Invention de la communication

mattelart_invention-01.png

La notion de communication ne s’est pas toujours identifiée au domaine médiatique. Ce sens est le dernier en date d’une longue évolution qui l’a vue recouvrir d’autres phénomènes au gré de l’expansion des circuits d’échange et de circulation des personnes, des biens et des idées. Ce livre retrace l’histoire de ces réalités multiformes que ce terme, à chaque période historique, a eu pour fonction de nommer, de montrer ou de cacher.

Cette histoire commence avec la normalisation des tracés et trafics des canaux et des routes, elle se clôt avec l’éclosion des médias de masse et des mesures mécaniques des audiences. Elle suit l’apparition du chemin de fer et du câble sous-marin, ainsi que des nouvelles formes de communication qu’engendrent les stratégies d’hégémonie linguistique ou missionnaire, ou encore les expositions universelles. Elle décrypte les nouveaux dispositifs de contrôle qui font contrepoids à la libéralisation des flux.

Surtout – et c’est l’originalité majeure de cet ouvrage – Armand Mattelart met en perspective les savoirs et les imaginaires qui ont accompagné ces transformations. Il montre comment, à partir des penseurs du XVIIIe siècle, a pu se déployer au cours du siècle suivant cette formidable utopie de la communication sociale parfaite, de la transparence universelle. Et comment celle-ci a fondé les représentations qui façonnent les sociétés mondialisées.

Pour acheter le  livre :
En Europe: Amazon.fr
Au Canada:  Amazon.ca