Copi, un livre blanc

LE LIVRE BLANC est un livre rare. Publié en 1970 à Milan, il n'a jamais été réédité ni traduit. On y découvre un Copi qui se soucie moins de noircir du papier que de souligner le silence des pages blanches. Et dans ce silence, il se fabrique un monde pétaradant dont il a le secret, comme ça, l'air de rien, au fil de l'inspiration - et quelle inspiration! Est-ce un livre de prière, une bande dessinée, un conte, le début d'un roman, ou serait-ce le dernier acte d'une comédie ? C'est surtout un ouvrage inimitable : personne, probablement, n'avait écrit et dessiné avec autant de spontanéité, voire de désinvolture. Ce n'est plus un livre, c'est une improvisation théâtrale sur une scène de papier.

Pour acheter le  livre :
En Europe : Amazon.fr
Au Canada  Amazon.ca

 

 

Les Cahiers dessinés sont une belle collection de Buchet-Chastel. Le livre sur Copi est particulièrement réussi. Dramaturge, romancier et dessinateur, Copi est le surnom que lui donnait sa grand-mère, une femme de théâtre au caractère bien trempé dont il était très proche.

De son vrai nom, Raul Damonte est né en 1939 à Buenos Aires dans une famille argentine francophone et cultivée. Son père, député anti-péroniste, dirige un journal. Son fils, âgé d'à peine 12 ans, le sauve au moment où la police vient l'arrêter chez lui. Il écrit en vitesse un message sur un bout de papier qu'il attache à un cendrier de cristal. En le jetant par la fenêtre, le cendrier se casse dans la cour en faisant un bruit qui alerte la concierge, elle peut prévenir le père de Copi lorsqu'il rentre de la présence de la police afin qu'il ne monte pas chez lui.

...la suite de l'histoire
Copier Copi