Une île. Une maison.

Une résidence d'artistes.

Fermez les yeux. Imaginez une maison qui a son île pour elle seule. Sentez le vent sur votre peau, laissez vous bercer par son souffle... Ouvrez les yeux maintenant. Vous n'avez pas rêvé, ce lieu existe entre Cancale et Saint-Malo, à Saint-Coulomb en Ille-et-Vilaine en Bretagne.

Sur une belle côte nommée émeraude, la minuscule île du Guesclin défie les intempéries et donne envie de prendre la mer. On y accède seulement à marée basse après avoir traversé une longue plage invitante de sable fin et doré.

Le lieu est atypique. Sur les restes d'un fort militaire, érigé en 1026, une maison a été construite dans les années 20 avec des jardins luxuriants où palmiers et plantes exotiques se mêlent aux espèces locales.

La maison a été rendue célèbre par le poète Léo Ferré qui y vécut de 1959 à 1968 avec sa deuxième femme et son singe. Le compositeur avait eu le coup de cœur pour ce panorama breton sans pareil. Sa maison de disques accepta alors de lui verser une avance sur ses droits d'auteur pour qu'il puisse acquérir cette maison pour écrire. Il y composa certaines de ses plus belles chansons.

Il n'aura été ni le premier, ni le dernier artiste, inspiré par les paysages bretons, Colette y avait sa maison de vacances sur une plage avoisinante.

Sans titre 4

Imaginez un peu vivre aux rythmes des marées, dans une maison bâtie sur un roc au milieu de l'océan et de ses vents. Un lieu de création rêvé... qui a été laissé à l'abandon jusqu'au rachat en 1996 par les parents de Serge Porcher. « Un couple qui aimait soigner les vieilles pierres. » comme le dit joliment leur fils. La maison qui n'avait ni électricité, ni eau potable, fut rénovée en 1998 avec l'aide d'entreprises allemandes : panneaux solaires, mini-éolienne, récupération des eaux de pluie...  ce qui était très innovant, en Bretagne, pour l'époque.

Aujourd'hui, Serge Porcher, la jeune quarantaine, est le propriétaire de cette maison sur l'île du Guesclin où
« Il n'y a qu'à se pencher pour ramasser l'inspiration. »  dit-il. Généreux, il souhaite partager ce bel héritage en offrant des résidences à de jeunes artistes...

En 2013, la maison avait grandement besoin d'être rénovée à nouveau. Pour relever ce défi qui exige beaucoup d'inventivité dû aux nombreuses contraintes et au manque de ressources, un couple d'amis, voisins de Serge, des enseignants aux Lycées de La Fontaine des Eaux à Dinan mène des projets avec les élèves afin que la maison puisse être confortable et continuer à générer l'énergie nécessaire à ses activités.

En vue d'obtenir l'aide requise, Serge Porcher a créé l'Association Les amis de l'Île du Guesclin avec une bande de copains tout aussi motivés que lui à faire vivre ce lieu exceptionnel.

L'année 2013 — vingtième anniversaire de la mort de Léo Ferré — donna naissance au Festival Classique sur le Roc avec l'impulsion du violoncelliste, Corentin Chassard,

La première édition a permis à 2000 personnes de participer aux célébrations et de découvrir cette maison et son histoire mouvementée.

La deuxième édition  a suivi la partition d'une des plus belles chansons que Léo Ferré a composé sur l'île :
« La mémoire et la mer. » Atmosphère bon enfant, ambiance sympathique avec une bande de jeunes musiciens venus de différentes villes d'Europe, tous motivés à soutenir ce beau projet à la fois humain, artistique et écologique... Le festival en est un de musique classique, mais l'animation fait place à différentes formes d'expressions artistiques : dessins, peinture, jazz...

Un beau lieu à découvrir et à soutenir.